⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Gilles Lurton pour ce dossier

5 interventions trouvées.

Nous sommes aujourd'hui réunis pour débattre d'un sujet qui nous tient tous à coeur et qui, je l'espère, devrait faire consensus parmi les députés : la protection des droits de l'enfant dans les travaux de notre assemblée. Le funeste constat établi par l'exposé des motifs de cette proposition de résolution est sans appel. Un enfant est tué dan...

La France compte environ 341 000 enfants délaissés, maltraités ou en danger qui font l'objet d'une mesure de protection. Environ la moitié d'entre eux grandissent en foyer ou en famille d'accueil. Dans son rapport annuel sur les droits de l'enfant 2019 intitulé « Enfance et violence : la part des institutions publiques », le Défenseur des droi...

J'en ai pleinement conscience et nous avons vis-à-vis d'eux une responsabilité. Cette responsabilité passe par une véritable politique familiale qui permette aux familles d'accueillir au mieux chaque enfant. C'est tout le sens des multiples combats que je mène depuis maintenant sept années dans le cadre des projets de loi de financement de la s...

Comme je l'ai dit il y a quelques instants, le groupe Les Républicains votera bien sûr pour cette proposition de résolution. Je vous remercie, monsieur le secrétaire d'État, d'avoir cité à votre tour l'unité d'accueil médico-judiciaire de Saint-Malo, pionnière dans ce domaine, que vous avez visitée avec Mme Macron.

Je suis très heureux des propos que vous avez tenus : je ne manquerai pas de les rapporter aux professionnels de cette unité, qui les méritent. Cette proposition de résolution a du sens, et il est particulièrement important que nous pensions demain à l'appliquer à tous les textes que nous examinons, un peu comme pour la politique du handicap, ...