⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Justice sociale


Les interventions d'Ian Boucard


Les amendements de Ian Boucard pour ce dossier

10 interventions trouvées.

Avant d'entrer dans le vif du sujet, permettez-moi de dire que je suis ravi que nous puissions parler de solutions concrètes, visant à rendre plus facile la vie de nos concitoyens. Je tiens à remercier le groupe Libertés et territoires d'avoir déposé cette proposition de loi qui, si elle ne propose pas de mesures nouvelles, a le mérite de mettr...

Combien de temps faudra-t-il, chers collègues de la majorité, pour que vous ayez enfin le courage d'adopter des mesures concrètes, sans vous cacher sempiternellement derrière l'excuse du calendrier ?

Selon vous, il ne faut pas discuter des EHPAD, car il y aura – dans un avenir aussi lointain qu'incertain – un projet de loi relatif au grand âge et à l'autonomie. Il ne faut pas non plus parler des prestations concernant le handicap, car il y aura – là encore dans un avenir aussi lointain qu'incertain – un projet de loi sur le revenu universel...

J'espère donc que nos chers collègues de la majorité répondront pour une fois avec des arguments de fond aux propositions qui sont faites, car, pour ce qui est du calendrier, nous avons tous reçu, au cours des derniers mois, celui de l'Assemblée nationale, celui des pompiers de nos circonscriptions et même celui de La Poste.

Venons-en justement au fond. L'article 1er de la proposition de loi vise à transformer en un crédit d'impôt la réduction d'impôt au titre des frais d'hébergement dont bénéficient les personnes âgées accueillies dans les établissements et les services spécialisés. On sait que le reste à charge des personnes en EHPAD est un réel problème, auquel...

Le groupe Les Républicains, qui considère qu'il ne faut pas faire preuve de mauvaise foi sur le sujet, approuve cette mesure, en considérant que le Gouvernement pourrait demander à son administration de travailler afin qu'il n'y ait pas de trous dans la raquette, plutôt que de rédiger des argumentaires contre les solutions proposées aujourd'hui...

L'hiver dernier, de nombreux Français sont allés sur les ronds-points pour demander à pouvoir mener une vie digne en vivant des fruits de leur travail. Certains n'ont pas eu la possibilité de manifester : ce sont les plus vulnérables. Ce sont ceux dont parle ce texte. Il est notre devoir de les écouter et de leur répondre.

Dans mon intervention en discussion générale, je nous invitais à tous reprendre en main l'ordre du jour de notre assemblée et à ne plus laisser le Gouvernement nous dire de quoi nous avons le droit de parler et quand. Aujourd'hui, notre assemblée a pleinement retrouvé son rôle législatif.

Au cours de la discussion de la proposition de loi, elle a voté les articles qui permettront, enfin, de supprimer la prise en compte des revenus du conjoint dans le calcul de l'allocation aux adultes handicapés. Nous avons également voté un article important concernant la prestation de compensation du handicap. Devant leurs écrans de télévisio...

Mes chers collègues, vous êtes peut-être déçus d'avoir été battus à l'issue de certains votes ; mais ce soir, en revenant chez vous, vous pourrez être fiers des avancées que les députés auront permises aujourd'hui.