⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Intervention de Éric Coquerel

Séance en hémicycle du lundi 29 mars 2021 à 16h00
Lutte contre le dérèglement climatique — Motion de rejet préalable

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaÉric Coquerel, FI :

Pour l'instant, nous n'avons échappé qu'au projet Hercule, qui tend à démanteler EDF. Vous aviez initialement prévu de l'inscrire dans ce projet de loi, mais, heureusement, la mobilisation nous l'a épargné.

En matière climatique, comme en matière épidémique, vous faites semblant. On en voit les résultats dans le domaine sanitaire ; je crains fort qu'on les constate également, sous la forme d'une hausse des températures, si votre proposition de loi est la seule adoptée dans les années à venir.

Le week-end dernier, 110 000 manifestants ont interpellé les députés pour leur demander leurs intentions. Nous ne participerons pas à l'élaboration de votre trompe-l'oeil : nous n'acceptons pas de faire semblant dans le domaine climatique. Vous objectez à M. Mélenchon que nous serions seuls à nous opposer à votre texte ; je vous fais remarquer que 500 organisations ont appelé à manifester, dont certaines auxquelles vous avez appartenu dans le passé. Elles trouvent votre texte insuffisant et le notent plus sévèrement encore que les 150 citoyens, puisqu'elles lui donnent 2,5 sur 10. Voilà ce que vaut votre loi.

Nous avons déposé des amendements visant à appliquer des mesures concrètes ; vous les avez tous retoqués. Nous attendrons notre arrivée au pouvoir en 2022 pour appliquer les propositions contenues dans le numéro des Cahiers de l'avenir en commun consacré à la planification écologique, que je vous conseille de lire : vous y trouverez les réformes que la situation climatique impose.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion