⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Intervention de Jean-Marie Sermier

Séance en hémicycle du lundi 29 mars 2021 à 16h00
Lutte contre le dérèglement climatique — Discussion générale

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Marie Sermier, LR :

Si ce n'est pas le cas, vous pourrez me dire le contraire tout à l'heure, mais c'est ce que j'ai lu dans la presse. Ce parti pris est dangereux et méconnaît la réalité : comment allez-vous dire à un artisan ou à de jeunes parents de covoiturer dans les zones concernées, le premier pour aller travailler, les autres pour consulter un médecin ? Pensez-vous sérieusement qu'en pleine crise économique, les artisans ont les moyens de renouveler leur parc automobile et de passer au véhicule électrique ? D'ailleurs, quand bien même seraient-ils prêts à le faire, ils se heurteraient au manque d'offres automobiles. Qu'en est-il de l'objectif initial de justice sociale annoncé par le Président de la République ?

Pour ce qui concerne la réduction des émissions de gaz à effet de serre, c'est à se demander si les leçons de la crise des gilets jaunes ont été tirées ! Vous n'épargnez pas non plus le transport routier de marchandises, qui assure pourtant 90 % du total du transport de ce secteur ; que vous le vouliez ou non, c'est grâce aux routiers que les Français ne manquent de rien, comme ils ont pu le constater lors des différents confinements. Or, pour réduire leurs émissions de CO2, vous voulez les taxer ! D'ici quelques années, c'est toute une profession qui risque de s'effondrer au profit de la concurrence européenne.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion