Intervention de Géraldine Bannier

Réunion du mercredi 15 novembre 2017 à 16h15
Commission des affaires culturelles et de l'éducation

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaGéraldine Bannier :

Si certains pays européens sont très avancés dans le domaine de la radio numérique – je pense à la Suisse, l'Allemagne ou la Norvège –, en France, le déploiement de la radio numérique terrestre (RNT), engagé dans quelques grandes villes, notamment Paris, Marseille et Nice, se heurte à des réticences à l'égard de ce qui est perçu comme une concurrence nouvelle. Entre le « tout internet » et le maintien de la radio hertzienne, la RNT pourrait constituer une solution à la saturation de la bande FM, à condition de régler les problèmes de régulation du secteur. La France va-t-elle s'engager, comme d'autres pays européens, sur la voie de la RNT ?

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion