Intervention de Delphine Bagarry

Séance en hémicycle du 19 juillet 2017 à 15h00
Modernisation du système de santé – profession de physicien médical et qualifications professionnelles dans le domaine de la santé – fonctionnement des ordres des professions de santé — Article 2

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaDelphine Bagarry :

À écouter la discussion générale, je me dis que nous autres Français sommes vraiment extrêmement vaniteux. Pourquoi les infirmières, les kinésithérapeutes, les médecins et les sages-femmes formés ailleurs seraient moins performants, moins qualifiés pour exercer leur métier, même s'ils l'exercent de façon partielle ?

1 commentaire :

Le 21/07/2017 à 13:43, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

C'est vrai qu'il y a de très bonnes écoles en Belgique, Suisse, Roumanie, remplies d'étudiants français qui ont dû fuir le numerus clausus, comme d'autres fuiraient un régime d'oppression politique qui les empêcheraient d'étudier et de travailler dans leur pays.

Et après ils nous reviennent très performants, avec les diplômes adéquats, accueillons-les à bras ouverts nos valeureux étudiants compétents et parlant très bien la langue française en plus.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion