Intervention de Gérald Darmanin

Séance en hémicycle du jeudi 21 décembre 2017 à 9h30
Projet de loi de programmation des finances publiques pour les années 2018 à 2022 - projet de loi de finances pour 2018 — Présentation

Gérald Darmanin, ministre de l'action et des comptes publics :

Monsieur le président, monsieur le vice-président de la commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire, monsieur le rapporteur général, mesdames, messieurs les députés, nous sommes enfin arrivés au terme de ce qu'il est de coutume d'appeler un véritable « marathon budgétaire ». Les lectures définitives qui nous occupent aujourd'hui seront donc pour moi l'occasion de remercier toutes celles et tous ceux qui ont participé à ces débats depuis l'été dernier.

Je pense, bien entendu, à l'ensemble des parlementaires, de la majorité comme de l'opposition, du Sénat comme de l'Assemblée nationale, et particulièrement ceux qui, amendement après amendement, article après article, ont contribué à faire du projet de loi de finances pour 2018 un budget de transformation au service du pouvoir d'achat de nos concitoyens et de la libération des énergies des entreprises.

Vous me permettrez d'avoir une pensée toute particulière pour le rapporteur général, Joël Giraud, qui a su, au cours des débats, faire preuve d'une ténacité et d'une solidité à toute épreuve, avec un sourire et un sens de l'humour qui n'appartiennent qu'à lui.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion