Intervention de Mathilde Panot

Séance en hémicycle du jeudi 21 décembre 2017 à 9h30
Projet de loi de programmation des finances publiques pour les années 2018 à 2022 - projet de loi de finances pour 2018 — Motion de rejet préalable

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMathilde Panot :

Le budget du ministère de l'écologie perd plus de 1 200 équivalents temps plein. Avec l'intégration de l'ADEME – l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie – et la correction par l'inflation, le budget de l'écologie stagne. Vous proposez de consacrer 288 millions d'euros à la conversion du parc automobile vers l'électrique. Or tel n'est pas, monsieur le ministre, l'enjeu de notre temps : nous devons sortir du nucléaire et des énergies carbonées. Il faut donc penser à des modes de transport plus économes en énergie, quelle qu'elle soit. La transition énergétique ne se réalisera pas à consommation constante.

Or vous êtes, et c'est un problème tout aussi essentiel, des défenseurs acharnés de l'énergie nucléaire.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion