Intervention de Gérald Darmanin

Séance en hémicycle du jeudi 21 décembre 2017 à 9h30
Projet de loi de programmation des finances publiques pour les années 2018 à 2022 - projet de loi de finances pour 2018 — Présentation

Gérald Darmanin, ministre de l'action et des comptes publics :

Par ailleurs, monsieur le président Mélenchon, j'écoute toujours avec beaucoup d'intérêt vos analyses et je suis sensible à votre sens du verbe. Puisque nous aurons le plaisir de vous entendre, ainsi qu'un certain nombre d'autres interventions, dont celle de M. Coquerel, qui va récidiver aujourd'hui – la répétition fixe la notion – , nous réentendrons nos différences. Nous aurons de même, tout à l'heure, l'occasion de rediscuter du PLFR.

La trajectoire des finances publiques est ambitieuse. Il est important de souligner que le Gouvernement n'a pas fait un choix de comptabilité. Il y a désormais beaucoup de juristes, de statisticiens et de comptables, mais assez peu de dynamique. Or tout le monde sait que la confiance ne résulte pas seulement des chiffres et des textes : elle naît des actes et de l'adéquation entre les paroles prononcées lors des campagnes électorales et les actes et les mesures pris.

On peut citer l'INSEE et diverger quant aux interprétations possibles – à cet égard, M. Griveaux n'a jamais mis en cause notre institut officiel. Vous avouerez qu'il y une différence entre la fiscalité comportementale, dépendant des choix des consommateurs – je pense à la consommation de tabac ou à l'usage du diesel – et la fiscalité liée aux salaires : ce que l'on subit et ce que l'on choisit, ce n'est pas pareil : cette idée est aussi vieille que le stoïcisme.

On peut aussi citer l'INSEE complètement. Au début du débat budgétaire, la prévision de croissance était de 1,7 % ; au milieu, chacun a considéré qu'elle était de 1,8 % ; à la fin, elle s'établit à 1,9 %. C'est à regretter de ne pas continuer la discussion, ce qui nous aurait sans doute permis de regarder l'avenir avec encore plus de tranquillité !

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion