Intervention de Marie-Christine Verdier-Jouclas

Séance en hémicycle du jeudi 21 décembre 2017 à 9h30
Projet de loi de finances rectificative pour 2017 — Discussion générale

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMarie-Christine Verdier-Jouclas :

Il apparaît clairement que nous ne dressons pas le même constat et que nous n'avons pas les mêmes ambitions pour le pays. Avec ce PLFR, nous mettons en oeuvre les engagements du Gouvernement en matière de finances publiques. Maintenir notre engagement de ramener le déficit à moins de 3 % du PIB constitue son fondement.

Les mesures fiscales que nous prônons à travers lui permettent pourtant de simplifier l'action de l'administration et de consolider des réformes en cours. Je n'en citerai qu'une.

Avec l'article 9, la mise en oeuvre du prélèvement à la source – que j'ai personnellement défendue lors d'une explication de vote – poursuit un engagement du gouvernement précédent. Nous l'avons maintenu – ce simple fait prouvant bien notre capacité à conserver une mesure sensée – car la temporalité de l'impôt est plus que nécessaire aujourd'hui, compte tenu des changements de situations professionnelles que peuvent connaître les Françaises et les Français.

Les articles budgétaires que nous défendons au travers de ce PLFR visent également à accompagner l'action du Gouvernement dans plusieurs champs des politiques publiques.

Enfin, ce PLFR est complété par des mesures de rendement.

Bref, je pourrais continuer longtemps ainsi, mais je vais en rester là. L'évidence, pour nous, députés de la majorité, est au rendez-vous. Nous avons en effet la conviction que notre ligne guidera la France sur le chemin de la réussite. Nous avons la conscience d'un travail bien fait, dans la continuité de ce en quoi nous croyons depuis le début et de ce pourquoi nous avons été candidats aux élections législatives : le changement tant attendu par les Françaises et les Français en vue d'une transformation profonde de notre pays et de nos territoires.

Élue dans la circonscription de Jaurès, je vous livrerai, pour conclure, une phrase extraite de son Discours à la jeunesse, …

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion