Intervention de Julien Denormandie

Séance en hémicycle du mardi 16 janvier 2018 à 15h00
Questions sur la politique nationale du logement

Julien Denormandie, secrétaire d'état auprès du ministre de la cohésion des territoires :

L'accession à la propriété, monsieur le député, est un élément fondamental du « parcours résidentiel » que nous devons proposer à nos concitoyens, depuis le statut de locataire jusqu'à celui de propriétaire, ou de ce tremplin qu'est le logement social vers le logement intermédiaire – secteur trop peu développé, nous y reviendrons – puis le parc privé.

Je ne puis vous laisser dire que le Gouvernement met en extinction le prêt à taux zéro, dont je rappelle que les précédentes lois de finances avaient programmé la disparition au 31 décembre 2017. Pour la première fois, ce dispositif a donc été reconduit, non seulement de façon très large, mais aussi et surtout pour une durée très longue, en l'occurrence pour quatre ans, hormis dans les zones B2 et C où il ne l'est que pour deux ans dans le neuf – mais pour quatre dans l'ancien. Cette reconduction à long terme est essentielle, car elle donne de la visibilité aux promoteurs, aux propriétaires et aux acquéreurs dans la réalisation de leurs projets.

Le prêt à taux zéro, donc, est reconduit partout, la seule exception étant la quotité de financement dans les zones B2 et C, laquelle est ramenée de 40 % à 20 %. Ce taux, nous ne l'avons pas sorti de notre chapeau mais défini avec les professionnels, qui le jugeaient pertinent. Favoriser la construction entre zones tendues et zones détendues est aussi un élément de politique d'aménagement du territoire qu'il nous faut prendre en compte.

Enfin, l'APL accession est parfois un complément au prêt à taux zéro. Priorité a été donnée à la prolongation de ce dernier, l'APL accession, elle, n'ayant été reconduite qu'en zone 3, comme vous l'avez rappelé.

1 commentaire :

Le 06/07/2018 à 16:20, Meduse (BAILLEUR) a dit :

Avatar par défaut

Sylvain waserman les jeunes d'aujourd'hui ne se marient que pour divorcer aux meilleurs 3 ans après

les propriétaires vendent avec difficulté prêt 0% ou pas les gens ne veulent plus être propriétaire vous avez tellement 'farcie' les propriétaire de lois méchante idéologique pénalisation ect..

Actuellement moi propriétaire je loue à des gens qui vendent leur appartements ou leurs maisons

la dernière retraite de 3500 euros 2 assurance vie de 70 000 euros loi sapin oblige loool et elle a vendu sa maison et ne veux surtout plus être propriétaire et le sujet tabou des artisan et auto-entrepreneur (le pompon) soit une personne éduqué avec des diplôme supérieur ne veux plus se taper le fait d'être propriétaire et je la comprend vous avez achevez des petits propriétaire (petit retraité) de manière méchante pour libérer des logements pour des pauvres loool des jeunes des prêt à taux 0 que la banque (l'état) fait payer au titulaire de compte pour ne pas dire magouille avec la bce

j'aide des jeunes à trouver de quoi ce loger car personne ne les veux même avec salaires j'en ai pris deux couples dans mes locations et en plus jeter un œil sur les lois sur loger des personne de plus de 65 ans à faible retraite c'est dément le risque pour le propriétaire est !!!

Les gouvernements successif on traumatisé les gens qui loue ou possède la vous allez finir l’euthanasie par l’impôt et les taxes et encore de lois idéologique je pense que votre objectif est de préempter tous pour l'état l'urss des année 50 de virer le droit de propriété de la constitution virer les gens qui ont du courage de France Monsieur les zone tendus dans une ville sont défini à la louche

cela met des zone tendue oui mais pour les propriétaires votre haine pour les propriétaires est visible de tous rappelez vous que un propriétaire c'est une famille derrière salutations

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion