⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Intervention de Laetitia Avia

Séance en hémicycle du jeudi 18 janvier 2018 à 15h00
Entreprise nouvelle et nouvelles gouvernances — Motion de renvoi en commission

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaLaetitia Avia :

Nous pensons néanmoins que les thématiques soulevées par cette proposition de loi reviendront rapidement au coeur des débats, et que les positions aujourd'hui exprimées par le groupe Nouvelle Gauche alimenteront judicieusement, tout comme les contributions des experts sollicités et de nos concitoyens, le projet de loi PACTE.

C'est pourquoi le groupe La République en marche vous propose de renvoyer ce texte en commission des lois, lieu approprié pour l'enrichir techniquement, et ce dans l'attente, madame la ministre, d'un projet de loi qui devra nécessairement être à la hauteur des ambitions exprimées par la représentation nationale aujourd'hui.

Donner plus de facilité aux entreprises pour innover, exporter et créer des emplois, mieux associer les salariés aux résultats de l'entreprise, défendre une vision politique ambitieuse de ce qu'est l'entreprise et de ce qu'elle doit devenir, au service de la croissance, de l'emploi, mais aussi d'une économie juste, efficace et durable ; réconcilier, si besoin, les Français non pas avec l'entreprise, mais avec l'actionnariat et aller plus loin, notamment en matière d'égalité des genres, sexes et conditions au sein de l'entreprise : tels sont les quelques leviers sur lesquels nous devons oeuvrer pour réussir la transformation économique de la France et changer profondément notre modèle.

Comme l'a dit récemment le ministre de l'économie et des finances, il y a énormément d'actions possibles, et la majorité, tout comme, je l'espère, l'ensemble de la représentation nationale, restera mobilisée au printemps pour co-construire cette réforme, dont nul ne doute qu'elle sera ambitieuse.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion