Intervention de François Geleznikoff

Réunion du mercredi 24 janvier 2018 à 10h30
Commission de la défense nationale et des forces armées

François Geleznikoff, directeur des applications militaires du CEA :

Il n'y a pas de « nouveaux emplois » des armements nucléaires mais la nécessité de maintenir leur crédibilité technique et opérationnelle face aux défenses futures qui ont tendance à se renforcer.

Lorsque l'on envisage le renouvellement de l'une ou l'autre de ses composantes, c'est de cela qu'il faut tenir compte. Pour échapper à des défenses, la très grande vitesse du missile, hyper-vélocité, est une option ; une autre pourrait être de ne pas être aperçu, donc d'être furtif.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion