Intervention de André Villiers

Séance en hémicycle du mardi 6 février 2018 à 15h00
Questions au gouvernement — Protection de la filière bovine

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAndré Villiers :

En effet, l'utilisation des activateurs de croissance, des hormones et autres plantes transgéniques discréditerait un peu plus les produits carnés aux yeux des consommateurs européens. Ce n'est pas adhérer à la doctrine anti-libre-échange que de se faire le défenseur de la filière française ! La défendre, c'est défendre l'environnement ! Va-t-on sacrifier les intérêts nationaux sur l'autel des élections présidentielles au Brésil ?

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion