Intervention de Muriel Pénicaud

Séance en hémicycle du mardi 6 février 2018 à 15h00
Renforcement du dialogue social — Présentation

Muriel Pénicaud, ministre du travail :

Cette ratification est donc un encouragement appuyé. C'est un signal fort que nous envoyons à nos concitoyens, car nous leur témoignons notre confiance en leur capacité à trouver ensemble, de façon réactive et pertinente, les solutions les plus adaptées à leurs attentes pour qu'ils tirent le meilleur des mutations économiques, sociales et technologiques que nous traversons.

Cette ratification est aussi une puissante incitation, car nous les responsabilisons, en leur donnant, outre un cadre juridique lisible et sûr, les moyens de parvenir, par un dialogue social de qualité, à faire converger partout où c'est possible et de façon inlassable, performance économique et progrès social.

En somme, cette ratification est d'une certaine façon une prescription : il s'agit de rendre pleinement effectif le premier volet de la transformation profonde de notre dialogue social.

Le changement des mentalités que provoqueront les ordonnances se verra conforté par notre volonté de doter chacun de nos compatriotes, à travers les compétences, non seulement d'une protection plus efficace contre le chômage et la précarité, mais surtout d'un véritable levier pour lui permettre de choisir son avenir professionnel.

C'est le sens, vous le savez, des réformes structurelles tout aussi ambitieuses dont nous discuterons au printemps, concernant l'apprentissage, la formation professionnelle et l'assurance chômage.

C'est cet ensemble de réformes indissociables, allié à l'action du Gouvernement en faveur de la compétitivité des entreprises, du pouvoir d'achat et de l'inclusion des plus vulnérables dans l'emploi, qui doit permettre à la croissance, de retour dans l'Hexagone, d'être pleinement porteuse d'emplois, ce qui est, je crois, notre objectif à tous. Ces réformes interdépendantes constituent le terreau sur lequel nos entrepreneurs pourront développer leur potentiel d'innovation, promouvoir leur excellence et la créativité de leur savoir-faire, mais aussi amplifier la création d'emploi, qui doit être le résultat de la croissance.

C'est par ces transformations successives que nous pourrons faire vivre la promesse républicaine de l'émancipation individuelle et collective, afin que chacun, quelles que soient ses origines géographiques, économiques ou sociales, puisse se réaliser à travers le travail, l'emploi et la solidarité.

Je vous invite à contribuer dès à présent, par la ratification définitive de ces ordonnances, à cette dynamique et à la réalisation de notre ambition commune pour la France et pour nos compatriotes. Je vous en remercie.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion