Intervention de François Ruffin

Séance en hémicycle du mardi 6 février 2018 à 15h00
Renforcement du dialogue social — Motion de rejet préalable

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaFrançois Ruffin :

À défaut, ils auraient perdu la possibilité d'obtenir des reclassements et de bénéficier de formations, ils n'auraient pas eu accès de la même manière à l'expertise d'un cabinet d'avocats, ils auraient été privés d'une procédure prévoyant plusieurs réunions, et ils auraient, au contraire, subi un licenciement à la bonne franquette !

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion