Intervention de Jean Lassalle

Séance en hémicycle du mardi 6 février 2018 à 21h30
Protection des données personnelles — Article 2

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean Lassalle :

J'apprécie que nous transcrivions une directive en droit français au terme d'un débat. Nous sommes loin d'avoir toujours agi ainsi, transcrivant de nombreux textes qui ont perdu nos compatriotes dans la réalité européenne. Si un débat avait été engagé à chaque fois, notamment dans le domaine de l'environnement, nous n'aurions pas autant jeté le trouble dans les esprits.

Je salue donc cette initiative, d'autant plus que la France était déjà pionnière, il y a quelques mois, par le texte qu'elle avait adopté. Je me demande cependant si l'on parvient réellement, à ce stade, à protéger l'individu. Ne sommes-nous pas encore trop éloignés de lui pour lui permettre d'échapper à ces nombreuses occasions où il est abandonné à la disposition de Facebook ou des autres, qui peuvent rester gratuits car ils se paient sur les données qu'ils reçoivent de chaque individu ?

Un deuxième texte viendra-t-il tirer toutes les conséquences des évaluations dont j'ai entendu parler, pour nous permettre d'approcher davantage l'individu à protéger ?

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion