Intervention de Philippe Gosselin

Séance en hémicycle du mardi 6 février 2018 à 21h30
Protection des données personnelles — Article 2

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPhilippe Gosselin :

En présentant l'amendement, je m'étais concentré sur le RGPD – le sujet du jour. Mais les missions de la CNIL sont plus larges que cela. D'ailleurs, une mission éthique de réflexion est menée sur le numérique, ses usages, qui dépasse largement le règlement général sur les données personnelles.

À l'heure du transhumanisme, des algorithmes, de la transformation de la société, il me semblait qu'en nous enfermant dans des compétences uniquement numériques et liées aux libertés individuelles et publiques, nous nous privions d'un regard différent, anthropologique, philosophique ou autre.

Bref je crois nécessaire que les membres de la CNIL aient des compétences plus larges et je vous soumets cette réflexion qui se fait, si vous me permettez l'expression, « en marchant » !

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion