Intervention de Ugo Bernalicis

Séance en hémicycle du mardi 6 février 2018 à 21h30
Protection des données personnelles — Après l'article 2

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaUgo Bernalicis :

Dans la même veine que la discussion que nous venons d'avoir, nous avions déposé un amendement à un article du projet de loi d'adaptation au droit de l'Union européenne dans le domaine de la sécurité, visant à instaurer des primes pour ceux qui découvrent des failles dans un logiciel, les fameux bugs bountys. Un dispositif similaire aurait pu être imaginé ici pour faire tester les algorithmes par les citoyens.

Hélas, la majorité a déjà rejeté l'amendement en question. Il est dommage que, lorsque nous faisons des propositions intéressantes, nos amendements ne tombent jamais au bon moment. On nous oppose toujours un rapport sur le même sujet.

Il est regrettable que l'on ne puisse pas inscrire certaines dispositions dans la loi. Cela nous permettrait d'être au clair, ensemble. Je tenais à protester contre ces positions à géométrie variable.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion