Intervention de Laurent Furst

Séance en hémicycle du mardi 6 février 2018 à 21h30
Protection des données personnelles — Article 4

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaLaurent Furst :

Madame la ministre, le secret médical est la pierre angulaire de notre système de santé. La relation entre le médecin et son patient est une relation de confiance construite sur ce fondement. La levée du secret médical est donc un événement important qui modifie l'organisation de notre système de santé : elle n'a rien d'anodin. Or nous passons peut-être un peu rapidement sur ce point.

Le secret médical, c'est le lien entre un patient et son médecin ou praticien. Le fait d'introduire un autre praticien dans cette relation constitue une rupture du secret médical, même si ce praticien est lui-même médecin. J'appelle simplement votre attention sur les conséquences potentielles de cette situation. Je le répète, ce n'est pas anodin du tout.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion