Intervention de Jean-Louis Masson

Séance en hémicycle du mardi 6 février 2018 à 21h30
Protection des données personnelles — Article 4

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Louis Masson :

Madame la rapporteure, ce n'est pas parce que la CNIL n'a pas demandé cette garantie lors les auditions que cela vous offre un argument pour ne pas accepter la modification que je vous suggère. Le législateur, ce n'est pas la CNIL ! C'est nous, au sein de cet hémicycle !

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion