Intervention de Jean-Yves le Drian

Séance en hémicycle du mercredi 14 février 2018 à 15h00
Questions au gouvernement — Situation en syrie

Jean-Yves le Drian, ministre de l'Europe et des affaires étrangères :

… en cas de nouveau recours aux armes chimiques par les forces de Bachar al-Assad,

1 commentaire :

Le 23/02/2018 à 11:17, chb17 a dit :

Avatar par défaut

« Aucun raisonnement ne parviendra à émouvoir la conscience rabougrie de ceux qui vivent du sang et de la chair des autres » (Bruno Adrie)

Monsieur Le Drian, efficace VRP de nos marchands de mort, n'a pas de scrupule lorsque des systèmes made in France balayent des milliers de civils yéménites. Il ne s'émeut pas non plus des dommages collatéraux de nos propres ingérences, mais sait s'attirer la sympathie au perchoir à propos d'armes chimiques qui auraient été utilisées par le très cruel Bachar.

Ainsi la très commode « ligne rouge », allégrement franchie de multiples fois par l'Otan avec les bombes à uranium, par Israël avec le phosphore, par nos sbires « rebelles » au Moyen-Orient, cette ligne rouge donc va encore servir car la Syrie fait trop de progrès dans la reconquête de son propre territoire.

Pas plus responsable quoique coupable qu'un Colin Powell avec son flacon de faux poison irakien, notre écœurant ministre a le soutien de sa majorité, et celui de la presse, pour pérenniser le chaos et la misère en Syrie. A nos frais et en notre nom, puisque nous sommes en Démocratie.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion