⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Intervention de Sébastien Lecornu

Séance en hémicycle du mercredi 21 février 2018 à 15h00
Questions sur la politique nationale en matière de sécurité routière et d'aménagement des infrastructures de transport

Sébastien Lecornu, secrétaire d'état auprès du ministre d'état, ministre de la transition écologique et solidaire :

Comme je le disais tout à l'heure à l'un de vos collègues, je ne ferai pas de politique sur un tel sujet, pour des raisons très personnelles.

La réponse du Gouvernement au problème de la sécurité routière contient évidemment un volet de répression, que nous assumons. Jacques Chirac, en son temps, l'avait d'ailleurs assumé, lui aussi – en dépit de ce que cela implique en termes d'impopularité – , avec le développement des radars. Force est de constater que cela a produit des résultats, puisque l'on a observé une baisse du nombre de morts sur les routes : personne, je crois, ne peut le contester.

1 commentaire :

Le 19/03/2018 à 19:10, girardin a dit :

Avatar par défaut

vous semblez oublier les 65000 décès par le tabac (mais là l'état est le dealer historique), les 20000 décès par accidents domestiques, les 12000 décès par suicide

mais les 3500 décès de la route représentent un super prétexte fallacieux pour ponctionner encore davantage les automobilistes Ah quelle belle manipulation collective très basique !!!

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion