Intervention de Loïc Prud'homme

Séance en hémicycle du mardi 6 mars 2018 à 21h30
Premier paquet mobilité — Discussion générale

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaLoïc Prud'homme :

Vous l'aurez compris, ce paquet européen, pour l'essentiel, se situe dans la droite ligne libérale des institutions européennes actuelles. La proposition de résolution soumise à notre vote ne remet aucunement en cause cette logique.

Il n'y a rien sur l'essentiel, ni dans le paquet Mobilité, ni dans la proposition de résolution. Il ne nous est proposé que d'accompagner le grand déménagement du monde, la mise à mort du rail au profit de la route, l'abandon des objectifs climat et de l'application effective du principe pollueur-payeur.

Face à ces défis, il est vrai que l'échelle nationale est moins pertinente que l'échelle européenne, qui elle-même l'est moins que l'échelle mondiale, mais ce constat ne saurait cacher l'inaction qui suit les belles déclarations d'intention. Encore faut-il essayer de saisir toutes les occasions qui se présentent ! Malheureusement, cette proposition de résolution est une occasion manquée. C'est pourquoi nous vous invitons à voter contre.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion