Intervention de Amiral Christophe Prazuck

Réunion du mercredi 14 février 2018 à 9h00
Commission de la défense nationale et des forces armées

Amiral Christophe Prazuck, chef d'état-major de la marine :

Bien évidemment, les 174 indemnités existantes complexifient les systèmes informatiques de solde. Mais c'est plutôt la lisibilité qui est le premier objectif de la politique de rémunération des militaires.

Vous le savez, le système Louvois va être remplacé par Source Solde, qui sera déployé d'abord dans la marine. Initialement, il devait être installé au début de 2017, mais il devrait finalement l'être en 2019 seulement, parce que nous prendrons le temps nécessaire. Chat échaudé craint l'eau froide, et le marin aussi ! Il est hors de question de prendre le moindre risque et nous procédons donc à des vérifications et contre-vérifications de tout ce système, du calculateur lui-même et de son lien avec les autres systèmes d'information ressources humaines du ministère, avec les réseaux de données. C'est un ensemble beaucoup plus large qu'un simple calculateur. Avant d'être chef d'état-major, j'ai été directeur des ressources humaines de la marine. J'avais noté alors qu'il y avait dix-sept manières différentes de distinguer hommes et femmes dans les systèmes RH du ministère des Armées : H.F, M.Mme, 0.1, 1.0, 1.2, 2.1, etc. Lorsqu'un système « 2.1 » parle à un système « H.F », le système receveur se pose des questions insolubles. C'est un problème de compatibilité que l'on a connu il y a très longtemps dans les systèmes de combat et que l'on a résolu par une normalisation de ces échanges. Cela fait partie des travaux de vérification.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion