Intervention de Fabien Lainé

Séance en hémicycle du jeudi 22 mars 2018 à 15h00
Programmation militaire pour les années 2019 à 2025 — Après l'article 6

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaFabien Lainé :

Celle-ci et le rapport annexé dénoncent la volonté de puissance de certains acteurs, notamment de certains pays émergents. Sans en appeler de nouveau à Sun Tzu, nous savons que la meilleure façon de s'opposer à ces expansions agressives est de s'attaquer aux plans et à la stratégie de l'adversaire.

Pour contrer la stratégie adverse, il faut d'abord l'identifier précisément. Or ces stratégies ne se résument pas à une compétition, mais plutôt à une combinaison et à une articulation des domaines dans lesquels elle s'exerce : il s'agit de la stratégie intégrale.

Comparaison n'est certes pas raison, mais tout de même, ne faisons pas de l'ouvrage La guerre hors limites le nouveau Achtung Panzer ! , essai qui, je le rappelle, était à la disposition de nos prédécesseurs à la veille de la Seconde guerre mondiale. S'il traitait de la Blitzkrieg, la France, faute de l'avoir assimilée à temps, l'a bel et bien subie : évitons donc une nouvelle étrange défaite.

Nous souhaitons donc, à travers cet amendement, aller au bout de la réflexion de la Revue stratégique. Nous demandons que celle-ci puisse être approfondie et densifiée afin de permettre, au-delà des évolutions macroéconomiques, de mieux co-construire la « revoyure » prévue en 2021.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion