Intervention de Jean-Paul Lecoq

Séance en hémicycle du jeudi 22 mars 2018 à 15h00
Programmation militaire pour les années 2019 à 2025 — Article 9

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Paul Lecoq :

Cet article s'inscrit dans une logique d'abolition des régimes spéciaux de retraite des armées, plus favorables que le régime général. Il aligne la limite d'âge de certaines professions médicales dans l'armée, comme les infirmiers, sur le statut moins favorable de la fonction publique hospitalière. Cela annonce la future réforme des retraites, qui vise à abolir les régimes spéciaux.

Nous nous opposons à ce jeu de chamboule-tout qui a pour seul objectif de niveler par le bas les conditions de retraite. Cette course aux économies finira par détruire dans son intégralité le statut de la fonction publique hospitalière comme celui de l'armée. Aligner les régimes spéciaux de retraite des armées sur le régime général de la fonction publique hospitalière ressemble dangereusement à la première phase de la réforme du système des retraites annoncée par le Gouvernement. Cela n'est pas acceptable pour les députés du groupe GDR.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion