Intervention de M'jid El Guerrab

Séance en hémicycle du jeudi 22 mars 2018 à 21h30
Programmation militaire pour les années 2019 à 2025 — Après l'article 24 bis

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaM'jid El Guerrab :

Je soutiens cet amendement. Comme chacun le sait, l'environnement spatial terrestre est encombré par des débris orbitaux dont le nombre augmente sans cesse. On estime à 30 000 les objets ayant une taille supérieure à dix centimètres et à plus de 5 000 ceux qui dépassent le mètre. La majorité d'entre eux proviennent de fragmentations en orbite de satellites ou d'étages de lanceurs. Plus les débris sont petits, plus ils sont nombreux : 740 000 dépassent le centimètre et 170 millions font plus d'un millimètre. La situation est donc particulièrement préoccupante.

Ces débris représentent en effet un réel danger pour les satellites, les véhicules ou les stations spatiales. C'est ainsi qu'en 2016, seize fragmentations en orbite ont engendré des centaines de débris supplémentaires. La station spatiale internationale a dû changer quatre fois d'orbite pour éviter une collision et les astronautes ont dû se réfugier une fois dans le module Soyouz de la station pour se protéger d'une possible collision trop tardivement anticipée.

Dans la mesure où il est impossible de se passer de l'espace, la question de sa dépollution se pose avec de plus en plus d'acuité. C'est pourquoi je soutiens cet amendement avec force.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion