⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Intervention de Bruno le Maire

Séance en hémicycle du mercredi 4 avril 2018 à 21h35
Questions sur le programme de privatisations du gouvernement

Bruno le Maire, ministre de l'économie et des finances :

… et de France Télécom. J'estime pour ma part que l'ouverture à la concurrence des lignes aériennes a permis de faire baisser le prix des billets d'avion.

Tous les Français, tous nos concitoyens, savent très bien qu'il n'est pas mauvais que certaines compagnies aériennes fassent concurrence à Air France afin que les tarifs du transport aérien de passagers qui leur sont proposés soient moins chers et plus accessibles.

Vous qui siégez sur ces bancs, à gauche de cet hémicycle, vous devriez être sensibles au fait que le coût de la vie, celui des transports, baissent grâce à la concurrence.

Dans le fond, votre conservatisme vous amène à défendre un certain nombre de privilèges pour ceux qui ont de quoi se payer des billets d'avion plus chers quand il n'y a pas de concurrence. Telle est la différence qui existe entre vous et nous.

1 commentaire :

Le 12/04/2018 à 10:38, jacques de felice a dit :

Avatar par défaut

Cette concurrence qui dévaste la planète, qui précarise les vies au point de transformer les gens en mendiants !

Nous mendions nos salaires ! Nous vivons la peur au ventre pour satisfaire le patron qui a droit de vie et de mort sur nous ! C'est cela la concurrence folle qu'il souhaite, totalitaire (qui s'impose partout).

Ainsi le capitaliste, disposant de notre travail à sa merci, nous esclavagise et domine les États, le commerce, l’économie, les informations, ..., nos VIES.

Exemple délirant de cette concurrence totalitaire : Un chef de service de CHU se fait réprimander par son directeur pour avoir amélioré le fonctionnement de son service en :

 - réduisant le nombre de jours d'hospitalisation (donc chers mais rentables pour l’hôpital)

 - réduire le nombre d'opérations de la thyroïde grâce à des substituts moins rentables à l’hôpital.

Tout bénéfice pour les soins aux patients, tout bénéfice pour les comptes de la Sécurité sociale mais perte de rentabilité de l’hôpital. On marche sur la tête et ça blesse durement.

LA LOGIQUE de la rentabilité, de la concurrence est UNE PLAIE pour les citoyens.

C'est contre ce diktat que nous devons lutter : la rente capitaliste grâce aux marchés.

Nous sommes réduits à l'état des bêtes de foire aux bestiaux, de marchés, le maquignon-capitaliste choisit notre sort.

Que reste-t-il des notions de démocratie, de liberté, d'habeas-corpus, de responsabilité, .. ?

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion