Intervention de Loïc Prud'homme

Réunion du mardi 27 mars 2018 à 21h00
Commission du développement durable et de l'aménagement du territoire

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaLoïc Prud'homme :

Monsieur Pancher, la question du coût devrait être en partie réglée par le rééquilibrage des menus en faveur des protéines végétales, dont la production est bien moins chère que celle des protéines animales.

3 commentaires :

Le 27/05/2018 à 08:42, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

La viande porcine, qui est la moins chère du marché, est quasi-systématiquement bannie des cantines scolaires de la République (laïque, démocratique et sociale, soit-disant, tu parles...) et ce pour des raisons religieuses. Il en résulte un coût plus élevé des cantines scolaires dès lors qu'il s'agit de faire manger de la viande aux petits Français. Que pense M. le député d'un retour à la laïcité, pour faire baisser le prix des menus des cantines scolaires ?

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Le 17/09/2019 à 17:25, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Plutôt l'application de la loi de l'islam que de faire des économies, on a bien compris, et c'est cette République pourrie jusqu'à l'os qui entend ensuite donner des leçons de laïcité, trop drôle.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Le 17/09/2019 à 17:46, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Notamment dans les maternelles, qui est le lieu du paroxysme de la connerie anti-porc en France, étant donné que les enfants sont innocents du fait de leur jeune âge, et qu'ils n'ont pas l'esprit corrompu par la folie des adultes. Du coup le personnel de l'éducation nationale en rajoute auprès des parents pour s'assurer de leur pratique cultuelle, qui sera bien sûr imposée aux enfants contre leur volonté propre, ce qui fait qu'il devient aussi intégriste que les intégristes, et fait du prosélytisme religieux auprès des enfants de ce fait.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion