⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Erwan Balanant

Réunion du mercredi 4 avril 2018 à 9h35
Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la république

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaErwan Balanant :

Je trouve cet amendement intéressant. Pourquoi « genrer » cet article, en effet ? Cela ne coûte pas grand-chose de renoncer à n'en faire qu'une mesure féminine et de l'ouvrir aux hommes, puisqu'il y a là un phénomène réel, quoique moins important que celui de l'excision. L'amendement permettrait en outre de protéger les personnes transgenres, qui subissent des mutilations dans certains pays. « Dégenrons » donc l'article : cela ne change presque rien mais nous protègerons quelques personnes supplémentaires.

2 commentaires :

Le 18/04/2018 à 11:26, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

"Cela ne coûte pas grand-chose de renoncer à n'en faire qu'une mesure féminine et de l'ouvrir aux hommes, puisqu'il y a là un phénomène réel, quoique moins important que celui de l'excision."

La circoncision est un phénomène réel moins important que l'excision ?

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Le 29/12/2020 à 12:15, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Avec la langue de bois habituelle à la classe politique française, le mot "circoncision" a complètement disparu du vocabulaire politique officiel. Le séparatisme a de beaux jours devant lui dans ces conditions. Elle va dire quoi la future loi sur le séparatisme qui va passer en janvier ? De nouveaux cours de langue de bois ?

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion