Intervention de Loïc Prud'homme

Séance en hémicycle du mardi 10 avril 2018 à 15h00
Nouveau pacte ferroviaire — Article 1er

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaLoïc Prud'homme :

Nous sommes également favorables à une réforme de la SNCF et de son modèle, mais nos deux visions s'affrontent. Vous nous dites que l'EPIC n'est pas adapté, qu'il serait trop rigide et ne permettrait pas les innovations – je viens de démontrer le contraire. Nous sommes d'accord pour un modèle unifié, mais il est hors de question qu'il prenne la forme d'une société anonyme à capitaux publics. Le modèle que nous défendons pourrait très bien être une entreprise unique à statut d'EPIC, seul à même de garantir le service public et d'assurer que, demain, la SNCF ne sera pas privatisée. Même si vous vous en défendez, chacun voit que c'est votre objectif, comme le président Mélenchon l'a démontré tout à l'heure. Nous ne sommes pas dupes !

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion