Intervention de Agnès Thill

Séance en hémicycle du mercredi 11 avril 2018 à 15h00
Questions au gouvernement — Niveau des élèves en expression écrite

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAgnès Thill :

Fort de ce constat, le CNESCO propose plusieurs recommandations : articuler l'apprentissage de l'écriture avec celui de la lecture ; favoriser la collaboration entre élèves pour les activités liées à l'écriture ; stabiliser des orientations pédagogiques nationales claires et les évaluer pour en finir avec la succession d'orientations divergentes.

La maîtrise de l'écrit est nécessaire à la réussite scolaire et indispensable à la construction d'un parcours social et professionnel. Aussi, monsieur le ministre, comment le Gouvernement entend-il s'inspirer de ces recommandations…

1 commentaire :

Le 17/04/2018 à 19:34, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Au concours des professeurs des écoles, le coefficient des matières écrites est de 80, quand il est de 160 pour les matières orales, autrement dit l'Education nationale considère que l'oral est 2 fois supérieur à l'écrit : comment voulez-vous dans ces conditions qu'elle soit apte à défendre la cause de l'écrit ?

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion