Intervention de Clémentine Autain

Séance en hémicycle du mercredi 9 mai 2018 à 15h00
Questions sur la réforme des institutions

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaClémentine Autain :

Madame la ministre, votre contre-réforme des institutions s'apparente à un nouveau renforcement des pires travers de la Ve République. Elle contribuera à fragiliser la démocratie et, surtout, à conforter le caractère monarchique des institutions, en concentrant l'essentiel des pouvoirs décisionnels dans les mains d'un hyperprésident.

Je souhaite vous interroger sur la réduction du nombre de parlementaires. Alors qu'il existe, dans notre pays, une forte demande pour des élus et des députés plus proches de la population, et que la technocratie est de plus en plus décriée, une telle proposition risque d'éloigner les citoyens de la politique, et d'accroître la déconnexion entre les citoyens et les élus, pourtant chargés de les représenter.

1 commentaire :

Le 16/05/2018 à 11:31, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

L'éloignement et la déconnexion sont déjà là, cela ne fera que renforcer la tendance. Comment voulez-vous qu'il y ait un échange entre plus de 60 millions de personnes et seulement 577 députés ? Déjà dans les chiffres c'est totalement impossible.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion