Intervention de Mathilde Panot

Séance en hémicycle du mardi 1er août 2017 à 15h00
Renforcement du dialogue social — Motion de rejet préalable

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMathilde Panot :

Quant aux critiques selon lesquelles les 35 heures seraient destructrices d'emploi, c'est là encore faux. Le rapport de l'Inspection générale des affaires sociales – IGAS – , censuré par vos services l'été dernier, compile des analyses robustes et consensuelles dans le champ académique, qui évaluent autour de 350 000 le nombre de créations d'emploi.

Vous bénéficiez d'un triste soutien en la personne de Christophe Barbier, qui ânonne la musique de notre temps : « On aime bien ne rien faire » ; « Il serait temps que les Français renoncent d'eux-mêmes à leur cinquième semaine de congés payés et à leurs jours de RTT »… C'est absurde ! Déjà, les semaines de congés payés permettent aux salariés de mieux travailler le reste de l'année : leur retirer, ce serait réduire leur productivité record. Ensuite, non, aucun Français ne renoncera de lui-même à sa cinquième semaine de congés payés, car nous l'avons arrachée par la lutte sociale, pied à pied, d'abord dans les conventions collectives, puis dans la loi. Cette semaine de congés payés est le produit d'un rapport de force !

4 commentaires :

Le 03/08/2017 à 21:14, RENE FIORI a dit :

Avatar par défaut

Chère Madame, j'approuve entièrement vos interventions que je trouve justes. Néanmoins et malgré ce modèle libéral qui a la peau dure, j'ai une entière satisfaction à voir que l'ancien monde de la politique a été laminé. Il revient en effet maintenant à l'opposition de promouvoir et défendre la sécurité du salarié ( Emmanuel Macron lui n'a cessé de parler de protection des plus faibles durant sa campagne) plus que celle de l'employeur. J'ai cependant une question. Il y a une grande assymétrie, un grand déséquilibre dans les moyens de communication : ceux dont se dotent l'employeur et ici la culture d'entreprise en fait partie où l'adhésion du salariée est scrutée par les services RH ( Ici il s'agit bien sûr des grands groupes) et les moyens des organisations représentatives des salariés. Aussi s'il s'agit de renforcer le dialogue social, ne s'agit il pas aussi de renforcer la légitimité des organisations représentatives à communiquer sur le lieu de travail, que cette légitimité intègre la dite culture d'entreprise qui pour l 'essentiel est une machine à produire de la ferveur pour cette dernière ( et une sorte de terreur conformiste, à promouvoir la "satisfaction du client" et à déligitimer tout attitude de réticence quelle qu'elle soit. On peut supposer que c'est ainsi que la fraude à la mesure de pollution sur les diesels a pu se produire. (RF Membre fondateur de Souffrances Au Travail et président adjoint)

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Le 04/08/2017 à 09:15, pierre29 a dit :

avatar

Il ne s agit pas d un laminage de l ancien monde mais d une savante redistribution des cartes sur le même modèle ... Nous ne tarderons pas a voir resurgir lobbying , arrangements entre amis et corruption ! Changement des joueurs ne signifie pas changement de paradigme en l occurrence celui du fric roi

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Le 04/08/2017 à 10:58, RENE FIORI a dit :

Avatar par défaut

Merci pour votre réponse. Je vois que vous ne partagez pas vraiment ce point de vue. Je parlais plus précisément bien sûr de l'ancien système politique de représentation ( les partis etc..), et de son renouvellement dans l'hémicycle, non du monde en général. Ce que vous décrivez ici dans votre réponse, je ne vois pas très bien comment l'arrêter tout à fait, sinon le freiner.... un peu. Simon Weil ( la philosophe) me semble à ce sujet un peu plus éclairée sur le point que vous évoquez et sur ce que peuvent les partis. L'injustice n'a jamais vraiment décru, et les partis politiques depuis 68 par exemple, n'ont pas été à la hauteur. Pour la gauche, sa renonciation date d'il y a bien longtemps. C'est à vous en tant que personne que s'adressait mon message plus qu'à votre couleur politique. J'ai été sensible à vos arguments que je partage.

Pour ma part, sachez que je n'ai jamais été inscrit sur une liste électorale, il y a trop à faire dans la vraie vie. Bien cordialement.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Le 04/08/2017 à 11:51, RENE FIORI a dit :

Avatar par défaut

Je m'aperçois que c'est une autre personne que Mme la députée qui répond. je comprends mieux l'imprécision des termes de Mr Pierre 29 et l'idéalisme féroce qui en émane. Bien cordialement.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion