⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Marie-France Lorho

Séance en hémicycle du jeudi 7 juin 2018 à 15h00
Encadrement de l'utilisation du téléphone portable dans les écoles et les collèges — Article 1er

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMarie-France Lorho :

C'est un amendement assez simple, puisqu'il vise à accorder davantage de liberté aux établissements. Monsieur le ministre, vous avez parfaitement fait connaître vos intentions. Je profite donc de l'occasion pour poser une question : pourquoi ne pas laisser les établissements libres, en leur transmettant les recommandations de votre ministère ? J'ai entendu avec intérêt votre remarque. Vous nous avez rappelé qu'il était bon que cette loi conduise la société à s'interroger. Je pense que vous inversez la logique : c'est à la société de questionner la loi, et non l'inverse.

Vous nous disiez récemment à propos des questions scolaires que la clarté libère. De quelle clarté avons-nous besoin aujourd'hui ? Nous avons plutôt besoin de la responsabilisation des parents dans le pacte éducatif, et d'une responsabilisation du ministère de l'éducation nationale, des délégués des parents, des auxiliaires de l'instruction, qui peuvent suppléer partiellement les parents dans leur mission d'éducation des élèves.

Accorder plus de liberté à l'élaboration des règlements intérieurs, libérer ceux qui veulent faire régner l'ordre et l'autorité dans leurs propositions éducatives, c'est plutôt pour cela que nous attendons votre aide, monsieur le ministre. Nous savons que vous pouvez faire de grandes et belles choses à ce sujet. Cette confiance pourrait préserver le lien entre la volonté des parents, le projet pédagogique des établissements, et les recommandations du ministère.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion