⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Marie-France Lorho

Séance en hémicycle du jeudi 7 juin 2018 à 15h00
Encadrement de l'utilisation du téléphone portable dans les écoles et les collèges — Après l'article 1er

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMarie-France Lorho :

Il s'agit de lutter contre la diffusion et l'instrumentalisation d'enregistrements obscènes au sein même des établissements scolaires. Le chantage à la diffusion d'enregistrements volés, rendu célèbre par une affaire impliquant des membres de l'équipe de France de football, est un fléau pour notre société tout entière.

Trop souvent, il est considéré comme une fatalité consubstantielle à la modernité, contre laquelle personne ne pourrait aller. Il faut, me semble-t-il, associer les parents à la lutte, notamment en soulevant la question des devoirs qui leur incombent s'agissant des communications de leurs enfants. En cas de participation à des pratiques de chantage et d'enregistrements sauvages, l'autorité parentale doit être engagée. Je propose de compléter en ce sens l'article 227-23 du code pénal.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion