⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Fabienne Colboc

Séance en hémicycle du jeudi 7 juin 2018 à 15h00
Encadrement de l'utilisation du téléphone portable dans les écoles et les collèges — Article 2

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaFabienne Colboc :

L'article 2 tend à créer une nouvelle mission pour les écoles et les collèges : l'éducation à l'utilisation d'internet et des services de communication au public en ligne. Depuis plusieurs années, nous vivons une révolution numérique. Les outils numériques changent notre façon non seulement de communiquer, de nous informer et de travailler mais aussi d'apprendre.

Cette évolution concerne tout particulièrement les jeunes générations qui utilisent de façon prolongée, voire excessive, les smartphones et les ordinateurs. Le risque de dépendance au téléphone portable, et plus généralement aux écrans, est réel.

Par ailleurs, l'utilisation d'internet modifie fortement les représentations mentales des jeunes en les confrontant à des contenus parfois violents ou choquants. Il faut protéger les enfants des risques induits par une mauvaise utilisation du téléphone portable.

L'école a un vrai rôle à jouer dans l'apprentissage des bonnes pratiques par les élèves et dans leur protection contre les dangers d'internet. En effet, les enfants peuvent être confrontés à des informations manipulées ou à des réalités déformées.

Les enseignants dispensent d'ores et déjà des cours visant à apprendre aux élèves à décrypter l'information, à se forger une opinion personnelle et à aiguiser leur esprit critique. Le Centre pour l'éducation aux médias et à l'information met à disposition des enseignants un panel de ressources numériques ainsi que des stages de formation et des programmes d'accompagnement afin de les accompagner dans cette démarche.

L'article 2 de la présente proposition de loi devrait permettre de généraliser les bonnes pratiques et de donner aux élèves les clés pour naviguer sur internet de manière avertie, responsable et sécurisée.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion