⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Hervé Saulignac

Séance en hémicycle du jeudi 7 juin 2018 à 15h00
Encadrement de l'utilisation du téléphone portable dans les écoles et les collèges — Explications de vote

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaHervé Saulignac :

… y compris de votre part, monsieur le ministre – cette appréciation n'engage que moi et je me trompe peut-être. À l'issue de ce débat, nous avons envie de vous souhaiter bonne chance, car, si vous posez un interdit qui peut se défendre – vous l'avez défendu avec quelques arguments – , vous ne dites pas comment vous comptez obtenir son respect. D'une certaine manière, vous laissez les établissements seuls face à des problèmes qu'ils ne parviennent pas à régler, et qui ne sont pas nouveaux. Et j'ai la faiblesse de penser que vous allez en ajouter d'autres.

J'imagine des chefs d'établissements qui vont recevoir, certainement en grand nombre, des parents qui ne comprendront pas qu'ils ne peuvent pas envoyer un message au petit dernier. Vous allez également avoir des débats avec la communauté éducative, peut-être aussi avec certains conseils départementaux qui seront sollicités pour installer des casiers alors même que nombre d'entre eux ne parviennent pas à remplir leurs obligations à l'égard des collèges dont ils ont la responsabilité.

Vous nous demandez d'adopter un principe sans nous dire quelles en seront les modalités d'application. Sur le fond, nous ne pouvons pas contester l'objectif – oui, l'école ne doit pas laisser entrer des téléphones portables dont on connaît les méfaits – , mais, sur la forme, nous ne pouvons pas encourager notre assemblée à légiférer dans le vide. C'est la raison pour laquelle le groupe Nouvelle Gauche s'abstiendra sur cette proposition de loi.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion