Intervention de Naïma Moutchou

Séance en hémicycle du jeudi 7 juin 2018 à 21h30
Lutte contre la manipulation de l'information — Article 1er

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaNaïma Moutchou, rapporteure de la commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la République :

C'est votre opinion, mais moi, je dis le contraire. Et le mécanisme que je mets en place est à deux niveaux. Il y a d'abord une définition générale de la fausse information et, ensuite, un mécanisme qui concerne le juge des référés, dans lequel on introduit un certain nombre de critères. Nous avons défini une première série de critères, sur lesquels nous reviendrons, et nous avons fait une nouvelle proposition, dont nous avons discuté avec le Gouvernement.

1 commentaire :

Le 13/06/2018 à 11:59, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

"C'est votre opinion, mais moi, je dis le contraire."

Les journalistes ne disent que la vérité, en revanche, les citoyens, c'est autre chose. C'est tellement facile ce jugement de classe, pour une démocratie de classe, autrement dit pas de démocratie du tout.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion