Intervention de Catherine Fabre

Séance en hémicycle du jeudi 14 juin 2018 à 21h30
Liberté de choisir son avenir professionnel — Article 11

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaCatherine Fabre, rapporteure de la commission des affaires sociales :

Il ne me semble pas que ce soit aux centres de formation d'apprentis d'apporter un accompagnement médical aux personnes en situation de handicap. En outre, un amendement ultérieur proposera de manière plus concrète un référent en matière de handicap. Cela me paraît plus opérationnel.

Quant à l'amendement no 1213 , il vise des jeunes personnes pouvant se trouver dans des situations délicates au travail. Je tiens à indiquer que l'obligation repose sur l'employeur, mais une telle sensibilisation au sein des centres de formation d'apprentis serait susceptible d'apporter une arme supplémentaire à ces personnes. Cela me semble intéressant. Avis favorable.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion