Intervention de Edouard Philippe

Séance en hémicycle du mardi 19 juin 2018 à 15h00
Questions au gouvernement — Limitation de la vitesse autorisée sur les routes secondaires

Edouard Philippe, Premier ministre :

Il se trouve que le débat s'est focalisé sur l'une d'entre elles, mais vous savez, parce que vous êtes attentif à ce sujet, parce que vous êtes attentif aux questions de sécurité routière, que ces dix-huit mesures visent à réprimer plus sévèrement un ensemble de pratiques et de comportements qui sont accidentogènes.

Nous avons considéré que, dans toutes les circonstances, la vitesse était systématiquement un facteur aggravant de l'insécurité ou de l'accidentalité. Il nous est donc apparu nécessaire d'agir, sur la base d'expérimentations, après des débats dont je reconnais qu'ils sont peu spectaculaires, car ils ont lieu dans les instances qui sont prévues à cet effet.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion