Intervention de Nicolas Dupont-Aignan

Séance en hémicycle du mardi 3 juillet 2018 à 21h30
Lutte contre la manipulation de l'information — Article 9 ter

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaNicolas Dupont-Aignan :

Les cours de philosophie satisfont l'objectif poursuivi. Ne réduisons pas le volume horaire des cours de philosophie en classe de terminale, conservons ce très bel enseignement, qui apprend à débattre et à développer l'esprit critique.

Pour en revenir à la proposition de loi dont nous débattons, c'est justement en laissant prospérer les médias conformes à la pensée unique et en assimilant à une fausse information toute information contraire à la pensée unique que vous étoufferez l'esprit critique et empêcherez les jeunes de construire leur propre opinion.

Si la jeunesse de notre pays s'informe sur internet et délaisse les journaux télévisés, c'est peut-être parce qu'elle en a assez d'entendre toujours les mêmes fadaises. Si nous vivons une telle crise de la démocratie et du métier de journaliste – je ne mets pas en cause les journalistes dans leur ensemble, mais reconnaissez que le militantisme, chez eux, a souvent remplacé l'esprit critique – , c'est bien en raison d'une tentation hégémonique permanente.

1 commentaire :

Le 07/07/2018 à 09:25, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

"Ne réduisons pas le volume horaire des cours de philosophie en classe de terminale, conservons ce très bel enseignement, qui apprend à débattre et à développer l'esprit critique."

C'est faux, il faut supprimer l'enseignement de la philosophie, et la remplacer par la littérature argumentative ou réflexive. Il y a plus d'intelligence dans une page de Proust ou de Flaubert que dans 500 pages de Hegel ou de Sartre.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion