Intervention de Julien Aubert

Réunion du mercredi 27 juin 2018 à 21h00
Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la république

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJulien Aubert :

Il y a un amalgame entre l'exercice de la religion – domaine sur lequel porte la laïcité, en marquant qu'on ne souhaite pas que la sphère publique soit envahie par une religion – et la reconnaissance d'une culture qu'on ne saurait changer. Il est en effet impossible de s'inventer une culture améro-indienne ou japonaise ! Notre culture est judéo-chrétienne. Il s'agit seulement de reconnaître des racines. Que cela nous plaise ou non, notre pays est marqué par la présence d'un héritage judéo-chrétien.

1 commentaire :

Le 30/03/2019 à 08:15, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

La constitution, c'est fait pour définir la loi de l'Etat, pas l'héritage religieux d'untel ou d'untel.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion