Intervention de Ugo Bernalicis

Réunion du mercredi 27 juin 2018 à 21h00
Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la république

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaUgo Bernalicis :

M. Aubert, vous m'obligez à dévoiler la suite de nos amendements. Soyons clairs : nous ne concevons pas le vote obligatoire de manière isolée. Si nous rendons le vote obligatoire, le vote blanc doit être reconnu. Ceux qui ont envie de protester, de dire quelque chose doivent pouvoir le faire aussi en usant du vote blanc ; il doit même entraîner des conséquences.

Le vote obligatoire serait de nature à renforcer la participation et le contrat social. Frapperait-on d'une amende ceux qui ne votent pas ? On peut aussi songer à du travail d'intérêt général, à la participation à des journées de citoyenneté...

1 commentaire :

Le 30/03/2019 à 08:31, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Avec ou sans référendum ?

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion