Intervention de Marietta Karamanli

Réunion du mercredi 27 juin 2018 à 21h00
Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la république

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMarietta Karamanli :

Mais je me souviens très bien qu'entre 2012 et 2017 nous avons eu de nombreux débats, à l'Assemblée nationale, alors que nous siégions au sein du même groupe, et que nous étions d'accord.

Nous sommes des élus de la nation et non d'un exécutif. Or, à la suite de l'élection présidentielle, il serait difficile de ne pas investir un Premier ministre qui ne soit pas issu de la majorité présidentielle. Il s'agit pour l'Assemblée de renforcer le pouvoir et la reconnaissance du Premier ministre.

1 commentaire :

Le 30/03/2019 à 11:03, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Les députés LREM ont tous été élus suite à la victoire de Macron. Si Macron n 'avait pas été élu, il n'y aurait pas autant de députés LREM. Donc M. Macron a bien tous les pouvoirs, puisqu'il contrôle l'Assemblée, et que l'Assemblée peut renverser le premier ministre.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion