Intervention de Éric Woerth

Séance en hémicycle du mardi 10 juillet 2018 à 15h00
Démocratie plus représentative responsable et efficace — Présentation

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaÉric Woerth, président de la commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire :

Monsieur le président, madame la garde des sceaux, madame et monsieur les rapporteurs, mes chers collègues, réviser la Constitution, c'est vraiment sortir l'arme lourde, celle qui doit permettre de véritables avancées sociales, économiques et de moderniser nos institutions. Il y a dix ans, Nicolas Sarkozy rénovait en profondeur la Constitution en modifiant plus de la moitié de ses articles, dans un immense chantier qui visait principalement à renforcer les droits du Parlement : fixation de l'ordre du jour, délai d'examen des textes, fonction de contrôle du Parlement, place des groupes d'opposition, création de la QPC – la question prioritaire de constitutionnalité – , avancée très importante, possibilité pour le Président de la République de prendre personnellement la parole devant le Congrès, ce que le Président Emmanuel Macron a fait hier.

Aujourd'hui rien de tout cela. On peut se poser la question, madame la garde des sceaux : quel est le but de votre réforme constitutionnelle ? à quoi sert-elle ?

1 commentaire :

Le 17/07/2018 à 21:06, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

A donner plus de pouvoir à M. Macron.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion