Intervention de Jean-Luc Mélenchon

Séance en hémicycle du mercredi 11 juillet 2018 à 15h00
Démocratie plus représentative responsable et efficace — Avant l'article 1er

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Luc Mélenchon :

Le président Ferrand ne devrait pas se hasarder dans ses piques, car si nous n'étions pas là pour l'entendre au Congrès, lui n'était pas là pour nous entendre dans cet hémicycle lorsque nous avons défendu, lors de notre niche parlementaire, notre proposition de loi sur le droit à une fin de vie digne.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion