Intervention de Nicole Belloubet

Séance en hémicycle du jeudi 12 juillet 2018 à 15h00
Démocratie plus représentative responsable et efficace — Avant l'article 1er

Nicole Belloubet, garde des sceaux, ministre de la justice :

Il est également défavorable. Madame la députée, tout d'abord, ainsi que vient de le rappeler Mme la rapporteure, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen pose clairement le principe de l'égalité en droit, ce qui me semble à l'évidence extrêmement important. Il s'agit certes d'une égalité formelle, mais je ne suis pas certaine qu'y ajouter l'égalité des chances augmenterait considérablement la possibilité d'atteindre l'égalité réelle.

J'ajoute un mot qui me semble important : la recherche de l'égalité réelle – et donc de l'égalité des chances – résulte des politiques publiques qui sont conduites plus que d'une inscription dont la normativité serait en outre incertaine.

Pour ces raisons, le Gouvernement est défavorable à cet amendement.

1 commentaire :

Le 08/05/2019 à 09:00, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

": la recherche de l'égalité réelle – et donc de l'égalité des chances "

Mme Belloubet confond tout, intentionnellement ou pas, je ne sais pas. En effet, elle assimile l'égalité des chances à l'égalité réelle, autrement dit, si on considère une course, cela revient à dire que les coureurs devraient tous arriver en même temps sur la ligne d'arrivée, qu'il n'y aurait ni vainqueurs ni vaincus, et que de cette égalité finale, dite égalité réelle, on déduirait l'égalité des chances, autrement dit l'égalité de départ... Comme genre de raisonnement idéologique, on a rarement vu pire.

Ce qu'il faut, c'est organiser la course à la victoire de manière équitable : tout le monde doit partir sur la même ligne, et après les différences se creuseront inéluctablement, car telle est la loi de la nature, pour aboutir à un classement inévitable dans toute société humaine normalement constituée. Si Mme Belloubet n'est pas d'accord, qu'elle interdise toute forme de compétition en France, comme remettant en cause le principe d'égalité réelle qu'elle entend défendre, et qu'elle abolisse également les catégories hommes/femmes dans ces mêmes compétitions sportives, comme attentant gravement à l'égalité homme/femme qu'elle entend défendre.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion