Intervention de Marc Fesneau

Séance en hémicycle du lundi 9 juillet 2018 à 15h00
Débat sur la déclaration du président de la république

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaMarc Fesneau :

Qui n'a vécu cette crise ne peut mesurer l'effet de la disparition du dernier commerce, des derniers paysans, des dernières industries, du dernier médecin, des derniers services publics sur des millions de Français et des milliers d'élus qui, impuissants et sans voir aucune possibilité de rebondir à moyen terme, assistent à leur mise à l'écart du monde, et jusqu'à leur oubli.

Ce désespoir-là est réel, en dépit de ceux qui l'exploitent en remplaçant la nécessaire démocratie locale par la démagogie locale et l'opposition des territoires.

1 commentaire :

Le 17/07/2018 à 13:48, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

De démocratie locale il n'y a guère, sinon pas du tout. Moi dans ma commune on ne me demande jamais rien. Ah si une fois, on a eu droit à un sondage par mail : "Voulez-vous l'école le mercredi matin ou non ?" Sinon, passez votre chemin.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion